Finales du championnat France Elite salle les 6 et 7 février


Un affiche classique chez les filles, et qui fleur bon les années 80 chez les garçons !

Les demi-finales le 6 février,

Chez les filles:


 

 

Iris Lambersart vs Le Stade Français

Iris Lambersart a dominé la phase de poule et semble bien placé pour jouer une nouvelle finale.

Les stadistes semblent assez loin pour inquiéter des Lambersartoises dont le noyau constitue la base de l’équipe de France en salle.

Lille MHC vs Cambrai HC

Un derby des plus classique et une réédition de 2015 pour cette demi-finale.
Les Lilloise après leurs victoires du week-end dernier semblent avoir pris un ascendant sur des cambrésiennes en reconstruction.

Chez les garçons:

 

 

 

 

Deux demi finales indécises et 100% nordistes

Amiens vs Valenciennes HC

Les Amiénois essaieront de retrouver leur gloire des années 80 qui leur avait permis de remporter 7 titres pratiquement d’affilée. Ils pourront compter sur un groupe soudé qui a récupéré des joueurs formés à Amiens tel que Jean-Baptiste Pauchet revenu jouer la saison salle dans son club formateur, après avoir disputé la coupe d’Europe sous le maillot de l’équipe de France.

Valenciennes. L’équipe a démontré ce dernier week-end qu’elle savait se surpasser dans les moments difficiles. L’expérience du groupe plusieurs fois titré peut constituer une assurance pour aller plus loin.
Lille MHC vs Luc Ronchin

Ce derby lillois constitue la surprise de la saison salle.

Lille MHC:  Il faut remonter très loin pour ne pas retrouver le Lille MHC en finale, le groupe inchangé par rapport au gazon se connait parfaitement et devra se surpasser pour reconquérir un titre – le 23éme ? – qui le fuit depuis trois saisons …

Le Luc Ronchin : les dirigeants autour de Victor Lockwood revenu au club,  ont constitué pour l’occasion une équipe performante. Le groupe formé  des internationaux:  Victor Lockwood, François Scheffer, Olivier Sanchez, Mickael Kempf, et des anciens Lillois Xavier Brabant et Benjamin Laffineur voudra  apporter au Luc Ronchin son premier titre en salle.

 

Soyez le premier à commenter

Répondre