Effectifs et résultats, notre enquête 2017


Hockey News avait l’an dernier étudié la correlation entre les effectifs des clubs et leurs résultats, de manière à essayer de mieux connaître le hockey  français.

Quoi de mieux qu’un tableau et des chiffres  comme éléments de base de la réflexion.

Il renouvelle et actualise son étude avec les chiffres des effectifs connus au 31 mars et les résultats  de la saison 2016.

Par simplification, comme l’an dernier, elle ne porte uniquement que sur les effectifs  et les résultats gazon, qui concernent tous les clubs.

Les chiffres qui ont servi de base à l’étude  sont ceux connus au 31 mars  2017. Les résultats sont ceux figurant dans le calendrier de la saison 2016-2017, et portent sur les finales disputées par les clubs dans les 16 championnats nationaux masculins et féminins proposés par la FFH, allant des U12 aux vétérans.   En italique  figurent les chiffres de l’étude 2016.

 

Total Homme Femmes finales disputées
1 LILLE MHC 413 292 121 5
1 430 312 118 8
2 ST GERMAIN HC 334 228 106 4
3 329 228 106 6
3 IH LAMBERSART 318 222 96 1
2 332 232 100 2
4 F C LYON HC 295 221 74 2
5 278 214 64 4
5 POLO H C MARCQ 286 190 96 1
4 281 202 79 2
6 VILLA PRIMROSE 256 142 114
6 242 146 96
7 STADE FRANÇAIS 255 186 69 1
8 232 168 64
8 CA MONTROUGE 245 176 69 4
7 234 173 61 1
9 CAMBRAI H C 223 146 77 3
10 214 145 69 2
10 R C DE FRANCE 217 142 75 1
11 191 128 63 1
11 H C  NANTES 206 158 48 1
12 187 144 43
12 DOUAI  HC 205 147 58 1
9 216 155 61  
13 WATTIGNIES HC 197 168 29
13 176 167 9
14 PARIS JB CASG 189 157 32 1
14 189 155 34 1
15 AMIENS SC 161 131 30 2
15 145 124 21
16 VALENCIENNES HC 153 107 46
17 142 102 40
17 CARQUEFOU HC 152 108 44 1
nc      
18 LUC RONCHIN 148 95 53 1
nc  
19 Gs  BORDEAUX 134 130 4
16 144 142 2 1
20 AS ROUEN 121 113 8 1
nc    
PM SA MERIGNAC 113 14 99
91 10 81

 

Effectifs

On constatera que les 20 premiers clubs français enregistrent une progression moyenne d’environ 3,5%, malgré quelques petites baisses pour Lille et Lambersart. Le Polo compense la baisse chez les garçons par de nouvelles licences féminines.

Cinq clubs voient leurs effectifs progresser de 10% ou plus: Stade Français, Racing Club de France, HC Nantes, Wattignies HC et Amiens, avec une poussée significative des licences féminines notamment pour Wattignies et Amiens.

Mérignac qui joue la carte féminine ( les garçons jouent aux Girondins) enregistre une hausse de licenciés supérieure à 25%.

La féminisation moyenne est stable, et  se situe à environ 30%. Elle   permet d’envisager une belle marge de progression.

les 20 premiers clubs français (sur 140) représentent plus de 50% des effectifs .

Résultats

Si Lille place encore 5 équipes en finale, sur les 14 qui lui étaient accessibles,  Montrouge rejoint Saint Germain avec 4 finales disputées . Belle performance de Cambrai également qui place 3 équipes .  Ces 4 clubs qui trustent les podiums chez les jeunes ont mis en place des écoles de hockey performantes. Sur les 8 finales jeunes, 1 seul titre a échappé à ces 4 clubs, celui des U12 garçons pour Rouen (le CA Montrouge étant battu en finale).

Et demain?

La compétition internationale commence en France. Le renouveau des équipes nationales  passera t’il  par les clubs ? C’est la question que nous nous posions l’an dernier.

Elle reste posée.

Quelle politique de detection et de formation mettre en place ?

Les championnats de France des régions et des départements ont montré  leurs limites. Détection ou développement ?  Les Hauts de France et l’Ile de France représentent 70% du Hockey français. Elles sont représentées par 2 équipes. 5 équipes en  représentent 20% . Que valent ces championnats et  des détections  qui présentent de telles disparités !

L’amélioration passe sans doute par un nouveau modèle de compétition.

JMD  Hockey News

5/04/2017

Soyez le premier à commenter

Répondre