Autour des terrains (30/06)


Le terrain de hockey des JO 2024 à Paris

 

  • Mouvements dans les clubs

Quelques confirmations cette semaine. Les discussions vont bon train. De nombreux  internationaux prendront leurs décisions après les résultats des compétitions dans lesquelles ils sont engagés. Douai anime le marché féminin.

 Au Stade Français chez les filles,  le groupe restera stable, avec une Coupe d’Europe salle à réussir. Fabien Tournabene a enregistré l’arrêt de Marie Sabourin. Des renforts étrangers et français pourraient se concrétiser dans les prochaines semaines.

Au Racing Club de France , Nathalie Agis part en Normandie. Un beau renfort  pour le hockey à   Caen ?  Chez les garçons le projet sportif attire les jeunes talents en quête de nouveaux challenges. Adrien Coffigniez (Amiens) sera rejoint  par Olivier Poulain (Girondins de Bordeaux) qui conjuguera école de commerce et hockey et Mathieu Régniez (Paris Jean Bouin) . Les jeunes du club seront incorporés régulièrement dans le groupe Elite qui devrait tourner à 20.

A Douai, la piste Lambersart0ise  fonctionne bien. Julie Martinot accompagnera Marie Billoré et Justine Duby  dans un groupe ambitieux. Au rayon des départ, Joséphine Hermant la gardienne rejoint le  Lille MHC.

A Lyon, Bertrand Santin est dans l’expectative. Son groupe risque d’être amputé de ses 2 internationaux Forgues et Baumagarten  (stages et/ou résultats équipe de France); et comme ils ne seraient pas remplacés, les objectifs ne seraient sans doute  plus les mêmes.

A Valenciennes, sont annoncés les retours des frères Froissard Théo (Belgique) et Thibaud (Lambersart) ainsi que de Maxime Danghin (Lille MHC).

A Lille, chez les championnes de France ,  le départ de Mathilde Pétriaux (GK) sera compensé par l’arrivée de  Joséphine Hermant. Sophie Verley cherche encore 1 ou 2 recrues  (étrangères ?) pour renforcer son groupe  et compenser le départ d’Emma Ponthieu.

A Lambersart, rien n’est encore confirmé après les départs de Justine  Duby, Marie Billoré et Julie Martinot. Des étrangères devraient compléter le groupe. Chez les garçons, le statut-quo semble de mise.

A Merignac. Le groupe restera stable. Au chapitre des départs, Lucille Herman la gardienne N°2 rejoint le LUC Ronchin. Des argentines (la filière traditionnelle du Sam) devraient arriver en Gironde pour la rentrée.

 

  • Hockey féminin

Les championnats féminins ne sont pas faciles à organiser en France. En Belgique, les défections en Coupe d’Europe des clubs (pour rappel, la Fédération belge n’avait réussi qu’à trouver un seul remplaçant), semblent s’étendre à la division Honneur.  Au  Pingouin de Nivelles  14 membres de l’équipe A font defection. Le choix a été radical, on ne repart pas avec une équipe amoindrie en Honneur. Résultat, Nivelles repartira en Nationale 3, le temps de reformer un groupe par la formation, pour retrouver l’Elite. La Fédération Belge, a proposé la place vacante en Honneur aux mieux classées de Nationale 1 . C’est l’Orée, classée 5e de nationale 1 qui a accepté de relever le challenge.

 

  • Vétérans France

Les plus de 50 ans se préparent activement pour leur Coupe d’Europe à Tilburg. Le week-end  dernier, ils étaient 18 au Lille MHC pour 2 jours d’entrainement encadrés par Camille Lemaire mise à disposition par le club. De bonnes séances de travail, comme toujours dans la joie et la bonne humeur, avec un beau menu:

Samedi : Fractionné 3 Séries 30x30x10 , Apprentissage du fameux Reverse, Divers exercices et 3D, match Suisse, victoire des 50 2-1 face aux 45.(Thierry Bigotte était  dans les buts).

Dimanche :échauffement musculaire le long de la Deûle- , Reverse, Reverse et encore Reverse, 3D, Scoop et conduite de balle, Match 1/4 terrain avec buts en coin, victoire 12-4 et au but en or des 45.

Soyez le premier à commenter

Répondre