Autour des terrains (25/10)


Crédit photo, CPB Rennes (Rennes /SCO Angers).

  • Deux arbitres français à l’honneur

Ines El Hajem et Xavier Fenaert ont été promus par la Fédération Internationale de Hockey.

Ines est promues sur la liste des « promising umpires » pour le gazon.

Xavier est promu sur la liste des « grade 1 umpire » pour le gazon.

Rappelons que la classification FIH comprend 5 niveaux:

  • Arbitre international (basic)
  • Promising umpire
  • Grade 1
  • Promising World Level
  • World Level

 

  • EHL

Le tirage au sort a rendu son verdict.

Le Racing Club de France a tiré du lourd. Les parisiens affronteront Uhlenhorst Mulheim, actuellement 6e du championnat allemand , mais toujours dans la course pour une place européenne. S’ils passent le tour, ce sera ensuite Rotterdam ou Mannheimer.

Saint Germain joue les irlandais de Three Rock Rovers. Le club de Dublin est actuellement 4e de son championnat, après 4 matchs et 2 défaites. Un tirage plutôt favorable qui pourrait  permettre aux sangermanois d’accéder au tour suivant (Dragons Anvers ou Bloemendaal)

 

  • Le FC Lyon entre jeunesse et expérience.

A l’extérieur, Lyon la joue, résolument  jeune. Lors de la 1e journée  de championnat,  la moyenne d’âge de l’équipe lyonnaise se situait à 21,25 ans, la plus jeune avant Lille. A domicile dimanche dernier, la moyenne était remontée à 25,75 ans, la plus âgée avant  Wattignies. Un grand écart qui doit poser quelques soucis à Bertrand Santin. Mais quand la victoire est au rendez vous l’âge ne compte plus.

 

  • Le point en Nationale 2

Zone 1, après 7 journées,  la bataille fait rage entre Ronchin: 19pts, Douai: 18pts, Calais et Lille MHC 2:16pts. A noter la belle performance de Douai avec une victoire  significative 4-1 à Calais.

Zone 2, après 7 journées, 3 candidats se détachent. Barentin :17pts , profite du faux pas de Rouen : 16 pts,  à Caen pour prendre la première place. Le CF Paris est toujours dans la course avec 14 pts.

Zone 3, après 5 journées, Rennes (10pts) , Laval  (10pts et -1 match)et Carquefou (9pts) sont dans un mouchoir. Rennes en gagnant 5-2 contre Carquefou reprend la pole position.

Zone 4, après 5 journées, Charcot (13pts), vainqueur  de Villeneuve Loubet (2-0) a pris les devants. Suivent Cannes (10pts) et Villeneuve Loubet (9pts – 1 match)

 

  • Clubs anglais 

Ca gronde outre Manche. Les clubs se sentent   les oubliés du calendrier international avec notamment la PRO LEAGUE. A réfléchir chez nous dans l’optique de la « Ligue » chère au Président Moreau. Vous trouverez ci après l’article paru dans la Libre Belgique, OKEY.BE sous la plume de Philippe Demaret.  Une grogne  qui risque d’atteindre à court terme les championnats continentaux: Pays Bas, Belgique, Allemagne…

« Le scénario était attendu. Les clubs du top se rebiffent contre le calendrier international.
C’est un très intéressant article de Rod Gilmour dans le Telegraph anglais qui a obtenu un document exclusif qui concerne la prochaine réunion des clubs de la ‘Premier League’ : Top hockey clubs plot revamped men’s premier league (les clubs anglais complotent contre le nouveau calendrier de la première league)
Les clubs de Premier League menacent de prendre leurs distances avec la nouvelle organisation du championnat suite au calendrier international imposé par la FIH avec la nouvelle Pro League qui débutera en 2019. Ils disent leur championnat “completely destroyed”.
L’organisation des rencontres qui touchent les équipes messieurs et dames anglaises imposera 9 rencontres à domicile et 9 à l’extérieur. Ce qui fait que les équipes nationales seront, selon Rod Gilmour, engagées de janvier à juin sur la scène internationale. Car il n’y a pas que la Pro League; les Anglais sont encore en compétition en EHL, en Indoor et aux Commonwealth Games. Ils constatent donc qu’ils seront privés de leurs joueurs pendant une demi-saison. Et de craindre que leurs joueurs n’émigrent vers la Hollande ou la Belgique. Et de craindre également que les talents ne disparaissent en Angleterre.
Les clubs se réuniront sans les représentants de la fédération anglaise. Ces derniers ont affirmé avoir travaillé dur ces 14 derniers mois pour trouver la meilleure solution pour concilier les deux points de vue. Cela ne semble donc pas rencontrer l’agrément des clubs qui semblent décidés à défendre leur point de vue avec plus de force. Ils vont s’opposer à leur fédération qui se trouve coincée entre la FIH et les clubs, coincée entre deux conceptions du calendrier. Les clubs se réunissent le 2 novembre. On attend avec intérêt ce qu’il en sortira. »

 

Soyez le premier à commenter

Répondre