Salle dames: le Stade 20 ans après


Crédit photo: Stade Français

Finales Elite et Nationale 1 Dames à Douai

Le très beau parquet de la salle Gayant à Douai accueillait ce week-end les finales des championnats Elite et nationale 1. Comme d’habitude, les équipes du président Trochu avaient mis en place une belle organisation, même si un match de Handi-basket le samedi est venu  quelque peu perturber les horaires.

Nationale 1

Les 2 équipes en tête de la phase régulière se sortaient des demi-finales en dominant leur sujet.

Mérignac – Charcot Lyon:  6-4

Cambrai 2- Villeneuve Loubet: 3-1

Pour la 3e place, Villeneuve s’impose 4-3 face à Charcot.

Pour la finale, la séance de shoot-out était necessaire pour départager les équipes. A ce jeu, les cambrésiennes qui avaient pris un mauvais départ se montraient plus réalistes et l’emportaient 2-1.

Un nouveau titre pour les cambrésiennes qui fera un peu oublier ceux de l’étage supérieur.

finale n1 d sam cambrai

Credit photo: SA Mérignac

Objectif rempli pour la troupe de Marcel Gomez qui aurait préféré ramener la Coupe en terre bordelaise, mais qui rejoindra l’Elite pour la prochaine saison. Mérignac sera accompagné de Villeneuve Loubet. Pour rappel, c’est Villa Primrose et Escaudoeuvres qui descendent d’Elite en Nationale 1.

Elite dames

Samedi, les gardiennes en évidence et des PC inefficaces.

Dans la 1e demi-finale, les Lilloises avec une belle prestation de leur gardienne Mathilde Pétriaux ont annihilé les PC des douaisiennes pour remporter une victoire nette, sur le score un peu flatteur de 3-0 .

L’autre demi-finale est revenue aux Stade Français. Les cambrésiennes n’ont pas su convertir leurs occasions  et leurs PC (+10) sauf sur le buzzer, synonyme d’égalisation 1-1. Clotilde Larrose la gardienne du Stade, qui avait réussi à maintenir son équipe à flots , a sorti le grand jeu lors de la séance des Shoot-out.  Bilan, une qualification surprise des Stadistes.

Pour la 3e place, à l’issue d’un match intense, les cambrésiennes l’emportent 4-3 face à des douaisiennes qui auraient souhaité monter sur le podium à domicile.

La finale a opposé 2 styles. Face à des lilloises au jeu posé et structuré, les stadistes ont procédé par contres rapides. En menant   toujours  au score et en appliquant une défense stricte et efficace, le Stade a construit une victoire surprise 3-2 qui a ravi ses supporters. Les lilloises qui avaient remporté la phase régulière ont semblé manquer d’inspiration devant le but adverse, et n’ont pu recoller au score.

Le Stade Français remportait ainsi son 9e titre de Champion de France en salle , 20 ans après le dernier acquis en 1997. Pour Fabien Tournabene, le coach comblé du Stade, il s’agit d’une victoire surprise qui s’est construite lors du dernier tour avec 3 victoires et la qualification. Malgré  des conditions d’entrainement peu favorables, les week-ends rapprochés ont construit et  solidifié le groupe. Une belle récompense pour des filles motivées qui se sont transformées en guerrières et n’ont jamais douté. Une belle rampe de lancement pour la 2e partie de saison gazon pour laquelle il faudra encore compter sur un groupe de parisiennes qui ont revu leurs ambitions à la hausse.

Le Palmarès du Hockey en salle féminin:

1e Cambrai: 15 titres, 2e Amiens : 10 titres, 3e Stade Français : 9 titres, 4e Beaumette Angers: 4 titres,       5e FC Lyon et Lille MHC:  2 titres, 7e Mérignac, Lambersart, Abbeville et Jeanne d’Arc St Malo: 1 titre

 

Soyez le premier à commenter

Répondre