Barrage Elite: Le Stade au finish, Amiens cale encore.


 

Credit photo, Stade Français Oscar Sierra

Barrage Elite

L’équation était simple, 2 matchs, un seul vainqueur.

Pour les amiénois, les saisons se suivent et se répètent. L’an dernier, leur accession s’était jouée aux shoot-out. Cette année la prolongation leur a été fatale.

Pour le Stade, le bon début de saison, l’équipe avait tutoyé le top 4, ne laissait pas présager un maintien laborieux. Ce barrage fut à l’image de leur saison, c’est sur le gong que tout s’est joué.

Le samedi c’est le Stade qui prenait les commandes, mais après avoir mené 2-0, les amiénois revenaient dans la partie juste avant la mi-temps, 2-1,  pour égaliser au retour des vestiaires et signer une victoire 3-2 dans le dernier quart -temps. Un bon tremplin pour entamer le retour le dimanche.

Les buteurs: R Lyon et J Texier pour SF; JB Pauchet, T Faille et M Grard pour ASC

Le dimanche comme la veille, et devant un nombreux public venu les encourager, les Stadistes prennent les choses en main, en étant toutefois plus patients. Mi-temps, 1-0. Egalisation au retour des vestiaires par Amiens . dans la foulée, le Stade reprend l’avantage. Le dernier quart temps s’annonce passionnant. Il le sera . A 3 minutes du terme, le Stade est en Elite. Amiens sort son gardien et revient à 3-2 sur un dernier Rush. Tout reste à faire pour les 2 équipes qui doivent jouer les  prolongations avec but en or. Un shoot mal contrôlé par un amiénois est dévié dans la cage et permet au Stade de repartir en Elite.

Les buteurs: J Texier, A Igau , M Crake et M Crake pour SF;M, Poupée et JB Pauchet pour ASC.

 

Et après

Pour le Stade Français, le groupe jeune pourra repartir en Elite avec un peu plus d’expérience. Le passage programmé de l’Elite à 10 clubs sur la saison 2018-2019 devrait permettre de jouer avec moins de pression et de construire un groupe sur la durée.

Pour Amiens, c’est un peu » la soupe à la grimace ». Une fin de saison en boulet de canon, 8 victoires d’affilée, mais un refus sur le dernier obstacle. Gageons que les dirigeants amiénois sauront se montrer convainquant, avec un bon projet,  pour garder l’ossature de leur groupe et retrouver l’Elite en fin de saison prochaine.

 

Soyez le premier à commenter

Répondre